Mon pire échec en thérapie : ma femme fume

Je suis spécialiste en arrêt du tabac et pourtant ma propre femme est fumeuse ! Cette anecdote elle est très parlante sur deux points importants dans l’arrêt du tabac, vous allez comprendre comment vous comporter avec les personnes que vous aimeriez aider à stopper la cigarette.

Ma femme fume

La patience, la meilleure des vertus

Le premier point c’est que rien ni personne ne peut aider un fumeur qui n’a pas envie d’arrêter de fumer car il faut attendre d’être prêt psychologiquement à avoir envie de quitter la cigarette pour que ça fonctionne. Ma femme en ce moment elle n’a pas envie d’arrêter de fumer et je respecte cela. Bien-sûr j’aimerais bien qu’elle arrête de fumer néanmoins la seule chose que je puisse faire est attendre.

Attendre qu’elle ait atteint ce point de saturation, ce moment où continuer à fumer n’aura plus de sens pour elle. Alors naturellement je serai le premier à lui partager toutes mes connaissances, toute mon expérience pour qu’elle parvienne à arrêter de fumer sans efforts.

Ne pas aggraver la situation

Le second point important que révèle cette anecdote c’est que quand quelqu’un a une addiction, notamment la cigarette, l’environnement joue un rôle essentiel. Lorsque l’entourage cherche à avoir du contrôle sur la personne pour qu’elle sorte de ses addictions, non seulement ça ne fonctionne pas mais pire, ça renforce cette même addiction. Ce quête de contrôle peut s’exprimer par une pression plus ou moins forte et résulter à l’inverse de ce qui était espéré. Effectivement, il persiste des résistances inconscientes qui inciteraient à fumer plus encore.

La réaction à adopter c’est la non-réaction. Évitez de parler de la cigarette, que cela soit en langage verbal ou non-verbal car le non-verbal participe également, si ce n’est plus, à la pression ressentie de l’autre côté. Par exemple, si à chaque fois que ma femme sortait fumer je levais les yeux au ciel, j’exprimerais par mon non-verbal que je ne suis pas d’accord avec ça, engendrant du stress et une augmentation de l’envie de fumer.

Mes programmes d’hypnothérapie

Lorsque vous percevrez chez la personne qui vous préoccupe une envie sincère de passer le cap, vous pourrez la guider vers mes programmes pensés pour vous aider.

👉 Ralenticlope™, mon programme pour diminuer de 50% sa consommation de cigarettes sans arrêter totalement (Pour ceux qui ne sont pas prêts à arrêter, 9,90€)

👉 123 Stop Tabac, mon programme pour se libérer de la cigarette en 21 jours, sans manque, sans stress et sans prendre de poids (Pour les petits et moyens fumeurs, 77€)

👉 Adieu la cigarette !™, mon programme d’accompagnement ultime pour arrêter de fumer en 3 mois sans manque, sans stress et sans prendre de poids (uniquement pour les gros fumeurs, 297€)

David

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.