Comment votre cerveau est amoureux de la cigarette

Comment votre cerveau est amoureux de la cigarette

Quand on est fumeur notre cerveau fonctionne en mode « amoureux » !

Exactement comme quand on est amoureux d’une personne.

Pourquoi ? Parce que lorsqu’on est amoureux de quelqu’un, on pense toujours à la personne, on est capable d’investir beaucoup de temps et beaucoup d’argent sur cette personne.

Quand on est fumeur, c’est exactement pareil.

On pense beaucoup à la cigarette, « est-ce que j’ai assez de cigarettes » ?

« Est-ce que j’en aurais assez pour ce soir » ?

« Pour ce week-end » ?

« Il faut que j’en achète » etc…

On investit aussi beaucoup de temps et d’argent sur la cigarette. Car lorsqu’on est fumeur, c’est comme si nous étions dans une relation amoureuse avec la cigarette.

Mais en l’occurrence une relation amoureuse qui serait « toxique », une relation qui nous ferait du mal.

La relation à la cigarette est en effet comparable à la relation amoureuse.

C’est aussi une relation sensuelle avec le contact du papier, le contact du filtre dans la bouche, l’odeur du tabac froid, le bruit que cela fait lorsqu’on allume la cigarette avec le tabac qui grésille, la flamme du briquet, la sensation que cela fait lorsqu’on inspire…

Mais il y a également une relation émotionnelle avec la cigarette. Car en tant que fumeur, vous avez partagé beaucoup d’émotions avec ma cigarette. Des émotions agréables (des apéros, des soirées, des rires entre amis) mais également des émotions désagréables (des moments de stress, de tristesse, de fatigue, de peurs…).

La cigarette, ma partenaire « toxique »

Oui, car au final, la cigarette nous fait du mal à la santé et au portefeuille, c’est une relation qui nous tue à petit feu.

Les fumeurs sont en général conscients du fait que la cigarette leur fait du mal, ce qui rejoint le modèle d’une « relation toxique ».

Comme dans une relation amoureuse avec un partenaire, il faut souvent un certain temps pour pouvoir se détacher de la personne qui laquelle cela dysfonctionne. Parfois il va falloir quelques mois pour réussir à se séparer, parfois plusieurs années. Et parfois encore, certains couples n’arrivent jamais à se séparer alors que la relation entre eux est toxique et qu’ils ne sont pas heureux ensemble.

C’est la même chose avec la cigarette !

C’est un partenaire toxique dont vous êtes amoureux et il faut parfois du temps pour arriver à ce point de saturation mental où on devient prêt à quitter la cigarette, prêt à rompre, prêt à arrêter de fumer.

La séparation définitive avec la cigarette

Avec la cigarette il faut passer de ce « mode amoureux du cerveau » au « désamour de la cigarette » !

En amour, malgré que votre famille, que vos amis vous disent constamment que vous n’êtes pas heureux avec votre partenaire, qu’il faut que vous vous en sépariez, tant que vous, en interne, vous n’avez pas validé le fait qu’il faut que cette relation amoureuse s’arrête, personne ne pourra vous faire changer d’avis !

C’est la même chose avec la cigarette. On a beau vous dire que la cigarette vous tuera, qu’elle coute cher, qu’elle sent mauvais, si vous n’avez pas validé en interne que vous n’étiez pas prêt à vous en séparer, ça ne marchera pas !

En tant que fumeur (ou fumeuse), la cigarette est cette partenaire de vie dont vous êtes amoureux.

Pour réussir à s’en séparer, il faut donc pouvoir « tomber en désamour », c’est à dire prendre le temps d’arriver à ce point de saturation.

Comme avec un partenaire physique où, à un moment donné, sur le mot de trop, sur le geste de trop, on trouve le courage de partir.

La cigarette ne vous quittera jamais !

La seule différence entre la cigarette et une relation amoureuse, c’est que la cigarette est cette partenaire qui ne vous quittera jamais !

Si vous décidez de vous en séparer sachez que vous l’a rencontrerez partout.

Elle sera dans la main du passant dans la rue, dans la main de votre meilleur ami, elle fréquentera toutes vos soirées.

La cigarette c’est ce partenaire qui sera toujours dans les alentours, elle rodera autour de vous toute votre vie !

Vous pouvez la quitter 10 fois, il suffira de claquer des doigts, elle reviendra.

La cigarette n’a aucune fierté, vous pouvez lui dire n’importe quoi, elle sera toujours prête, elle sera toujours d’accord pour revenir avec vous.

Et donc la seul personne qui puisse se séparer d’elle définitivement, qui puisse arrêter cette relation, ça sera vous et rien que vous, c’est vous « Le Boss », « le Chef », « Le capitaine du navire ».

Donc, soit vous décidez de rester dans cette relation toxique avec la cigarette, comme on pourrait décider de rester dans une relation amoureuse qui n’est pas satisfaisante, soit vous décidez de vous séparer, et c’est à vous de faire les démarches pour combattre cette addiction car la cigarette ne vous aidera pas.

Faites le bon choix, il y a beaucoup de solutions, de techniques qui existent et qui fonctionnent très bien.

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à cliquer sur l’un des 3 programmes ci-dessous pour commencer à vous séparer et vous libérer de la cigarette.

David

👉 Ralenticlope™, mon programme pour diminuer de 50% sa consommation de cigarettes sans arrêter totalement (Pour ceux qui ne sont pas prêts à arrêter, 9,90€)

👉 123 Stop Tabac, mon programme pour se libérer de la cigarette en 21 jours, sans manque, sans stress et sans prendre de poids (Pour les petits et moyens fumeurs, 77€)

👉 Adieu la cigarette !™, mon programme d’accompagnement ultime pour arrêter de fumer en 3 mois sans manque, sans stress et sans prendre de poids (uniquement pour les gros fumeurs, 297€)

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.