Que se passe t-il quand on arrête de fumer ?

Vous avez décidé d’arrêter de fumer ? C’est une résolution encourageante, et nous vous soutenons dans votre entreprise. Mais sachez que le sevrage ne sera pas de tout repos. C’est pour cette raison que nous vous aidons à vous y préparer en sachant les effets qui suivront le sevrage. Vous souhaitez savoir quels sont les effets liés au sevrage du tabac, nous vous présentons tous les effets auxquels vous ferez éventuellement face en arrêtant de fumer. Que se passe t-il quand on arrête de fumer ?
Les réponses ci-dessous.

Vous ressentirez de la fatigue

Eh oui ! en arrêtant de fumer, vous ressentirez certainement de la fatigue liée au sevrage du tabac.En effet, cette fatigue n’est que la matérialisation de la désintoxication et de l’adaptation au manque de tabac que présente votre corps.

Comme pour une drogue, votre corps est intoxiqué par la fumée de la cigarette et quand vous arrêtez d’en prendre, il faut un temps d’adaptation. Donc, les semaines suivant l’arrêt de la cigarette, ressentirez de la fatigue.

La toux sera peut-être au rendez-vous !

Quand vous arrêterez de fumer, les effets liés au sevrage du tabac se feront ressentir les semaines qui suivront seront marquées par des toux fréquentes, qui seront éventuellement suivies de crachats. Le fait que vous toussiez ainsi ne doit pas vous surprendre. Il s’agit en effet de la bonne reprise de vos fonctions respiratoires.

Puisque la fumée de la cigarette et ses multiples composants chimiques ont contribué à immobiliser et rendre inactif vos cils vibratiles. En arrêtant de fumer, ces derniers se remettent à fonctionner et ventilent vos poumons. Cette toux disparaitra progressivement d’elle-même au bout de quelques semaines.

Vous pouvez ressentir le manque.

Le syndrome du manque est, parait-il, l’effet du sevrage le plus difficile à surmonter quand vous arrêtez de fumer. En fait, quand vous arrêtez subitement de fumer, la baisse drastique du taux de nicotine dans votre organisme laisse place à un syndrome de manque.Ce syndrome de manque est très souvent accompagné d’autres symptômes comme la nervosité, l’irritation, l’agressivité, etc.Toutefois, lorsque vous le surmontez, ce syndrome de manque disparait au fur et à mesure.

Vous serez peut-être un peu déprimé

L’un des effets liés au sevrage du tabac que vous ressentirez lorsque vous arrêterez de fumer est certainement la déprime. Fumer est un comportement que vous avez développé durant des années et qui vous a entrainé dans une certaine dépendance et a installé un certain rythme dans votre vie.

Il ne sera pas du tout évident de vous séparer de cette routine. Arrêter de fumer vous plongera donc pendant quelques semaines dans un état de dépressif et anxieux. Ceci sera marqué par le trouble de l’humeur, le stress, etc.

Vous pourrez prendre du poids

Très souvent consécutive au sevrage du tabagisme, on note une prise de poids progressive. En fait, pour les fumeurs, la cigarette fonctionne comme un coupe-faim et accélère leur métabolisme, ce qui les protège des prises de poids.

Il faut savoir que la nicotine est un brûleur de calories et que chaque cigarette représente l’équivalent de dix calories.

Il faut savoir aussi qu’un ex-fumeur sur trois ne prend pas un gramme en arrêtant de fumer.

En arrêtant de fumer, vous devez prendre des dispositions afin de ne pas subir le contrecoup et vous retrouver à prendre du poids. La solution : pendant deux ou trois mois, opter pour une légère activité physique qui va compenser la consommation de calories.

Partager l'article
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *