Comment savoir si on est VRAIMENT prêt à arrêter de fumer ?

Être prêt à arrêter de fumer est la condition indispensable pour réussir son arrêt de la cigarette !

Après, une fois que vous êtes prêt, il y a différentes méthodes pour y arriver, plus ou moins efficaces.

Si vous voulez en savoir plus sur ma méthode 123 Stop Tabac qui permet d’arrêter sans effort, sans manque et en 21 jours maximum, cliquez ici. 

Version textuelle :

Alors comment savoir si on est prêt ou non à arrêter de fumer ?

C’est une vraie question parce que c’est la condition sine qua none pour réussir son arrêt de la cigarette.

Si on n’est pas prêt, quelle que soit la méthode que vous utilisez, soit cela ne marche pas, soit cela ne tient pas dans le temps parce qu’il y a toujours au bout d’un mois, 2 mois, 3 mois, il y aura toujours un moment donné où vous aurez l’occasion de reprendre une cigarette parce qu’il y a un moment de stress, parce que c’est une soirée etc.

Donc, il faut vraiment être prêt à arrêter de fumer.

Pourquoi ? Parce que c’est 50% du boulot.

Si vous êtes prêt, vous avez fait 50% de travail, 50% du chemin.

Alors, tant que vous considérez que fumer c’est un plaisir, tant que vous avez besoin d’une cigarette pour gérer vos moments de stress tant que cela semble vraiment très important pour vous de fumer une cigarette c’est que vous n’êtes pas prêt à arrêter de fumer.

Il faut attendre le moment où vous en avez marre.

Alors, il faut attendre le moment où vous arrivez à ce point de saturation J’en ai marre de la cigarette.

Alors, la plupart des fumeurs ont, à un moment donné, envie d’arrêter de fumer.

Mais envie, cela ne suffit pas. Il y a « envie d’arrêter de fumer » ici, et puis il y a « très envie d’arrêter de fumer », et puis, il y a « vraiment marre de la cigarette ».

Vous voyez la différence entre là et là.

Et tant que vous êtes là ou là, pour vous ce n’est pas le bon moment. Vous n’êtes pas prêt à arrêter de fumer.

Il faut arriver à ce point de saturation où vous êtes vraiment prêt ou prête à passer le cap.

Et alors, ce point de saturation, c’est un peu comme cette expérience que vous avez déjà eu, une expérience amoureuse, vous avez déjà vécu une expérience amoureuse qui s’est terminée, qui s’est soldée par une séparation.

On a tous vécu cela. C’est exactement pareil avec la cigarette parce que quand vous fumez, votre cerveau en vrai est en mode amoureux.

Quand on est amoureux ou amoureuse, on pense, on a beaucoup de pensées pour la personne en question, pour la personne aimée, on investit beaucoup de temps et d’argent avec elle.

Avec la cigarette c’est exactement pareil.

Quand vous fumez, vous avez beaucoup de pensées autour de la cigarette : « Est-ce que j’ai encore assez de cigarettes, est-ce que j’aurai des cigarettes pour ce week-end, est-ce qu’il faut que je rachète des cigarettes etc. est-ce qu’il faut que je fume une cigarette ? »

Et vous passez aussi beaucoup de temps et d’argent sur cette question.

Donc, quand on fume, on est exactement en mode amoureux et le principe pour se sortir d’une relation amoureuse comme cela qui ne nous convient pas parce que, rappelez-vous, vous avez certainement eu une cette relation où, voilà, on est attaché à la personne, on est amoureux ou amoureuse de la personne, mais en même temps, cela ne se passe pas bien, en même temps, il y a des conflits, il n’y a pas de projet en commun, on n’arrive pas à se projeter.

Donc, on sait à un moment donné qu’on va se séparer il faut qu’on se quitte, tu sais. Notre histoire a trop duré, cela ne peut plus continuer.

Et pour se séparer, ce n’est pas facile parce qu’on est attaché à la personne et on se dit : « Bon, on se donne encore une chance allez, on va encore attendre quelques mois On donne une chance au produit et on peut attendre des fois des mois et des années pour se séparer.

Des fois, on ne se sépare jamais finalement, on reste ensemble même si ce n’est pas ok.

Et donc, lorsqu’on se sépare d’une personne, il y a ce moment comme cela où on n’est pas prêt à se séparer, on y pense mais on ne le fait pas.

Et puis, on va atteindre, attendre ce point de saturation, attendre le moment donné où l’autre aura dit le mot de trop ou a fait le geste de trop qui fait que là, on est prêt à partir, on est prêt à se séparer on est prêt à se dire : « Voilà, il faut qu’on s’arrête. »

La cigarette, c’est exactement pareil.

Tant que vous n’avez pas atteint ce point de saturation, vous n’êtes pas prêt à arrêter.

Donc, attendez cela, attendez.

Fumez continuez à fumer.

Je suis désolé de vous donner ce conseil mais fumez, fumez jusqu’au moment donné où vous sentirez que c’est le bon moment, où vous sentirez qu’il y en a plus que marre.

Et quand vous en aurez plus que marre, ce moment-là, ce sera le moment, le temps de passer à l’action.

Donc, il faut attendre le bon moment et quand ce sera le bon moment, soit vous arrêtez seul soit vous faites appel à quelqu’un ou à une méthode pour vous aider à y arriver.

Et si vous voulez vous donner toutes les chances de réussir, vous n’avez qu’à cliquer sur le lien qui est sous cette vidéo.

Merci d’avoir écouté cette vidéo. A bientôt pour une prochaine. Au revoir !

Partager l'article
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *